Médiateurs de réussite scolaire

 

Le rôle des médiateurs de réussite scolaire est central : en lien avec les enseignants et les équipes de vie scolaire, ils garantissent la cohérence et le suivi des actions portées par le dispositif « Projets Passion ». Ils participent à la création d'une synergie autour des adolescents qui favorise la restauration de leur confiance en eux-mêmes et en l'institution scolaire, ainsi que la restauration de la relation à l’adulte et à ses pairs.

CADRE GENERAL

La Mission Académique pour l’Éducation Prioritaire (MAEP) est le cadre de référence des 12 médiateurs en place. Ils constituent une équipe mobile. Toutefois, ils ont un ancrage dans certains collèges concernés par le dispositif « Projets Passion », dispositif de prévention du décrochage scolaire et de remobilisation cofinancé par l’Education Nationale et le Fonds Social Européen. Leur temps de collaboration dans l’établissement de référence varie entre 6h minimum et 12h maximum.

Ils sont dédiés à des missions précises définies en amont de leur installation dans leur établissement.

Le reste de leur temps de travail est consacré au suivi particulier d’élèves poly-exclus ou décrocheurs avérés dans le cadre d’un parcours spécifiquement défini en lien avec les établissements et la coordonnatrice MAEP du projet, responsable pédagogique de l’ensemble des actions.

Tous les médiateurs participent à des réunions de régulations mensuelles en interne à la MAEP et à des réunions ponctuelles réunissant divers acteurs, notamment des partenaires associatifs.

Les médiateurs suivent des modules de formation obligatoire inclus dans leur temps de travail.

Tous les médiateurs peuvent être amenés à participer à des activités organisées par les collèges, leur permettant une meilleure connaissance de leur environnement professionnel et de prendre la mesure du comportement en groupe de certains élèves susceptibles d’être suivis.

Tous les médiateurs peuvent être concernés par la prise de relais avec l’accueil de réussite éducative pour des élèves ayant été exclus et devant bénéficier d’un accompagnement spécifique à partir de leur retour au collège.

MISSIONS EN COLLÈGE SUR L’AXE DE PRÉVENTION DU DÉCROCHAGE ET DE REMOBILISATION

-        Le médiateur/la médiatrice peut permettre la mise en place à l’interne d’actions ou de dispositifs, prévenant ainsi certaines exclusions temporaires, voire définitives.

-        Il/elle participe, avec les équipes éducatives et pédagogiques des collèges, au repérage des élèves visés (collégiens en risque de décrochage scolaire) en concourant à la mise en œuvre de ces actions spécifiques.

-        Il/elle réalise des parcours d'accompagnement adaptés à chaque situation élaboré par les équipes pédagogiques et/ou éducatives.

-        Le médiateur/la médiatrice mène des actions de prévention, de tutorat et de suivi auprès de ces collégiens : entretiens individuels, remédiation méthodologique, réflexion autour du projet personnel…

-        Les responsables légaux sont informés par le collège de la mise en place d'un suivi. Le médiateur/la médiatrice les rencontre si l’établissement le souhaite (ce peut être un contact téléphonique).

-        Les contenus, la fréquence et la durée de l'accompagnement de chaque collégien sont définis en amont avec les équipes en fonction des besoins.

-        Le médiateur/la médiatrice se limite, lors des entrevues avec les jeunes, à des questions relatives à sa scolarité. Si des problématiques plus personnelles, relevant des compétences du service médico-social par exemple, sont évoquées par le collégien, le médiateur/la médiatrice en informe son

référent (la plupart du temps le coordonnateur de réseau ou le CPE afin que celui-ci se tourne vers les personnels concernés).

-        Le médiateur/la médiatrice peut, sur proposition et avec l’aval de l'équipe de direction de l'établissement, proposer d'animer un atelier au sein de son collège d'exercice et ce, autant que faire se peut, en lien avec un enseignant. Cette action devra faire l'objet d'un bilan final.

-        Le médiateur/la médiatrice peut-être amené(e) à participer à une équipe relais, plus rarement à un conseil de discipline.

-        Le médiateur/la médiatrice est en lien avec le professeur principal des élèves qu'il/elle suit. Il/elle fait régulièrement le point avec les professeurs sur la situation des élèves suivis au sein du collège.

-        Un point trimestriel sur l'évolution des situations est prévu, associant l'équipe du collège et le médiateur. L'accompagnement est alors ajusté si nécessaire.

-        Le médiateur participe au bilan des actions et fait remonter à la coordonnatrice, responsable pédagogique, les éléments nécessaires aux renseignements des indicateurs. Il/elle veille au suivi des documents administratifs liés aux actions. Le médiateur/la médiatrice renseigne les tableaux de suivis des élèves dont il /elle assure le tutorat et les adresse à la coordonnatrice, responsable pédagogique du projet.

MISSIONS EN DEHORS DE L’ÉTABLISSEMENT DE RÉFÉRENCE

-    Le médiateur/la médiatrice accompagne le retour au collège de certains élèves temporairement éloignés de leur classe, en particulier des élèves exclus à l’Accueil Pelleport (AREP) mais aussi des élèves passés par un DSA (Dispositif de Socialisation et d'Apprentissage), un dispositif relais (classe ou atelier), afin de faciliter leur réintégration dans leur classe et la reprise d'une scolarité "ordinaire". Lorsque cet élève est en risque de rupture scolaire, le médiateur/la médiatrice prend alors le relais en terme de suivi.

-        Le médiateur/ la médiatrice prend en charge un élève poly-exclu selon un protocole défini et dans le cadre de la mise en œuvre de l’action  « Accompagnement des élèves poly exclus en attente de réaffectation ». Il peut être amené à accompagner cet élève à un rendez-vous extérieur ou à une activité sportive ou culturelle.

-        Le médiateur/la médiatrice peut être invité(e) ponctuellement à participer à des réunions de l'EPRE locale (Equipe Pluridisciplinaire de Réussite Educative). Il/elle rencontre à cette occasion les différents partenaires œuvrant à l'amélioration des situations sur un territoire donné.

-        Il /elle peut être force de proposition en terme de partenariat ou de projet. Il/elle en réfère systématiquement à la coordonnatrice, responsable pédagogique du Projet. Aucune initiative ne peut être prise sans validation.

Find the last offers by SkyBet at www.bettingy.com BettingY.com Bonuses

logos-part

M.A.E.P. - Copyright © 2014 Projets Passion
Cette structure bénéficie d'un soutien du Fonds Social Européen.